Qu'est-ce qu'un bilan neuropsychologique ?

Le bilan neuropsychologique peut être une étape nécessaire dans la compréhension de certaines difficultés que rencontre l'enfant ou l'adolescent, sur le plan scolaire, ou bien dans ses relations avec ses pairs. Il permet de faire un état des lieux des aptitudes et difficultés éventuelles de l'enfant sur le plan cognitif, tout en explorant également son fonctionnement affectif et relationnel. Ce bilan est une aide au diagnostic des difficultés de l'enfant ou de l'adulte et donne une orientation au travail thérapeutique, si celui-ci est préconisé.

Dans certains cas, le bilan est effectué à la demande de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) dans le cadre d'aménagements scolaires ou pour une orientation dans un établissement spécialisé.

 

L'évaluation met en avant aussi bien les difficultés que les aptitudes de l'enfant afin de mieux affiner les étapes de travail et de proposer des aménagements ou des rééducations précis et adaptés.

Ses objectifs ?

Le bilan permet de :

 

  • Repérer les points forts et les points faibles de l'enfant en établissant un profil cognitif. Cela aide à comprendre la nature et l'impact des difficultés dans le quotidien et d'apporter des conseils sur l'orientation.

  • D'élaborer un programme de rééducation individuel (remédiation cognitive ou rééducation).

  • Proposer des aménagements et adaptations favorisant une meilleure prise en compte des troubles dans les apprentissages et dans la vie quotidienne.

  • Réorienter vers des professionnels qualifiés si les troubles associés ne relève pas de notre champ de compétence.

  • Apporter des recommandations psycho-pédagogiques, des conseils (guidance parentale) en collaboration avec le corps médical et para-médical, l'école et la famille.

  • Contribuer à la mise en place d'aménagements et de démarches officielles : AVS (auxiliaire de vie scolaire), tiers-temps supplémentaire pour les examens, reconnaissance du handicap auprès de la MDPH, expertise médico-légale.


Cela peut concerner :

  • Un ou des troubles spécifiques des apprentissages ou Dys : dyslexie, dysplasiedysplasie, troubles dysexécutifs ...

  • Un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H)

  • Un haut potentiel intellectuel HPI (ou précocité)

  • Un retard intellectuel

  • Les syndromes épileptiques

  • Les traumatismes crânien ...

​​

Pourquoi faire un bilan ?

Le bilan neuropsychologique peut être une étape nécessaire dans la compréhension de certaines difficultés que rencontre l'enfant ou l'adolescent, sur le plan scolaire, ou bien dans ses relations avec ses pairs. Il permet de faire un état des lieux des aptitudes et difficultés éventuelles de l'enfant sur le plan cognitif, tout en explorant également son fonctionnement affectif et relationnel. Ce bilan est une aide au diagnostic des difficultés de l'enfant et donne une orientation au travail thérapeutique, si celui-ci est préconisé.

 

Dans certains cas, le bilan est effectué à la demande de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) dans le cadre d'aménagements scolaires ou pour une orientation dans un établissement spécialisé.

 

L'évaluation met en avant aussi bien les difficultés que les aptitudes de l'enfant afin de mieux affiner les étapes de travail et de proposer des aménagements ou des rééducations précis et adaptés.

Comment se déroule t-il ?

Le bilan se déroule entre 3 ou 4 séances d'une ou deux heures :

1/ Entretien préliminaire :

 

Il est proposé afin de faire connaissance et de recueillir le maximum d'informations sur l'enfant, son histoire développementale, sa vie passée et présente afin de mieux préciser les difficultés rencontrées. Dans ce cadre, il est souhaitable d'apporter les derniers examens médicaux (bilans antérieurs, imagerie...) ainsi que le traitement médicamenteux actuel s'il y a. Cette première rencontre permet également d'expliquer aux parents le déroulement du bilan et de déterminer les outils qui seront utilisés lors de l'évaluation.

 

2/ Évaluation : 
 

A travers la passation de tests standardisés qui permettent d'évaluer l'efficience intellectuelle QI. Cette étape permet de déterminer le niveau global comparé aux personnes du même âge, dans des domaines variés tels que les capacités de compréhension orale, les compétences visuospatiales, la mémoire à court terme et la vitesse de traitement de l'information.

 

3/ Tests complémentaires :

 

Ils permettent d'explorer plus en détails certains aspects selon les difficultés identifiées lors des deux premières parties : évaluation des différentes composantes de la mémoire, de l'attention, du graphisme, des praxies, des fonctions exécutives (planification, flexibilité, inhibition), etc. Le but de cette première partie n'est plus seulement celui de mettre en évidence d'éventuelles difficultés mais d'en comprendre la nature afin de proposer si nécessaire, des recommandations de prise en charge adaptées.

 

Par exemple : un trouble de la mémoire peut être en réalité, la conséquence d'un trouble de l'attention et de l"organisation des connaissances (fonctions exécutives), ou bien encore sera lié à des difficultés psychoaffectives ou de raisonnement. Dès lors, il est indispensable d'évaluer ces différents aspects afin de déterminer la véritable origine des troubles.

 

4/ Restitution :

 

La restitution est proposée sous forme de synthèse orale aux parents accompagnée  d'un compte-rendu écrit détaillé. Les résultats sont explicités et discutés ensemble afin de proposer, si besoin, des recommandations personnalisées.

51 Boulevard de la gare

31500 TOULOUSE

06.64.09.22.36

Vous pouvez prendre un RDV en ligne sur doctolib.fr : psychologue-Toulouse

  • Black LinkedIn Icon

© 2023 Psychologue-emdr-tcc-toulouse-Wix.com